• Ceci est une chanson. La première que je partage, il faut dire que si vous livrer un poème est pour moi une chose "facile" partager une chanson l'est beaucoup moins. Pourtant je ne parle pas vraiment de moi dedans, mais j'y met toute mon âme. Je n'ai pas vraiment peur qu'on les détestes, parce que personnellement je les adores et les trouves parfaites. Mais il faut dire que partager un bout de son âme est parfois plus compliqué.

    Alors pourquoi partager cette chanson ? Parce qu'elle est vraiment belle, parce que j'en est envie, parce que vous aime bien et puis parce qu'au fond, c'est un peu bête d'écrire des chansons, si il n'y à que moi pour les voir non ?

    Je ne les vend pas grands art, mais assez belles pour figurer comme des paroles, alors j'espère qu'elle saurons vous toucher. Si c'est le cas, peut-être que je partagerais d'autre de mes œuvres secrètes, qui sait ? 

    Bonne lecture.
    ______________________________________

    Vole moi à petit feu
    Tu me prend tout de ton mieux
    Mon cœur le chagrin,
    Un jour disparaîtra loin ?

    Dit moi pourquoi ai-je si mal
    Explique moi ma peur du noir,
    Et demain, délicatesse du pétale,
    Sera broyée dans un trou noir.

    Vole moi, vole moi, vole moi, loin.
    Emmène moi au dessus de mes souffrances
    Vole avec moi, bien plus haut vol de moi
    Car je me sens seule, je pense

    Dit moi, qui est le masqué,
    Qui est le masque.
    Caché derrière, la vérité
    Puis-je enlever les frasque

    De l'indifférence.
    Car je me sens seule, je pense.
    Avec mes pots cassés,
    Avec mes rêves brisés

    Avec mes peurs au ventres,
    Avec toutes mes vérités.
    Que personne ne me veux murmurer.
    Et il y a la douleur au centre

    Celle logée au fond de mon cœur
    Tu le vois, j'ai peur, je pleur.
    Tu le vois j'ai mal, oh oui si mal.
    Seule ignorée au fond de la salle

    Bête étrange, bête de foire
    Celle que l'on ne veux plus vraiment voir
    Celle qui ne veux plus être vue
    De peur d'être de nouveau battue.

    Vole moi, vole moi, vole moi, loin.
    Emmène moi au dessus de mes souffrances

    Vole avec moi, bien plus haut vol de moi
    Car je me sens seule, un peu, je pense

    Seule au milieu de toute cette indifférence.
    Et je ne trouve plus ma place,
    Et je ne trouve pas de compère en face
    Mon reflet même, se moque, de mon apparence

    Et toi tu sais bien que j'ai raison de fuir
    Toi qui sait combien, on peux en souffrir
    Alors pourquoi ne me tend tu pas la main ?
    Pourquoi suis-je toujours au milieu du chemin ?

    Pleine de poussière, pleine de terre
    La petite vagabonde qui n'aura jamais vraiment rien
    La petite furibonde de qui on attend plus rien
    Et l'âme est déjà en poussière

    Et dit moi où puis-je aller
    Toi qui me connais, ô oui si bien,
    Ou puis-je voler ?
    Toi qui n'ignore jamais rien.

    Ô mon amour, Ô mon cœur, mon destin,
    Dit moi n'est pas si noir que ces ombres du matin
    Dit moi que les jours ne se ressembles pas à demain
    Dit moi que j'ai encore des chances d'aller du bien

    Oooooooooooooooooooh Ohoo

    Vole moi, vole moi, vole moi, loin.
    Emmène moi au dessus de mes souffrances

    Vole avec moi, bien plus haut vol de moi
    Car je me sens seule, tellement je pense

    Vole moi à petit feu
    Tu me prend tout de ton mieux
    Mon cœur le chagrin,
    Un jour disparaîtra t-il enfin ?

    Vole avec moi, bien plus haut vol de moi
    Vole avec avec moi, bien plus loin, vol pour moi.

    **Aeda, plagiat interdit.


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique