• #2


    Lundi 1er Février à 12:56
    **Aeda

    Dans la nuit en son souffle étreint,
    En un soupir tu t'es éteint.
    Le thorax serré par sa main,
    La respiration coupée au matin.

    Qu'ils sont noirs les enfers où tu fuit,
    Emplis de blanc, la brume qui donna vie,
    Alors déjà en un battement de cils te le brisa
    Et de ce cocon de soie, tu t'envola.

    Papillon ! Papillon ! Déjà tu est revenu !
    Tes ailes d'un bleu ciel battent à peine perdue
    Déjà sa main glacée t'a happée, plongée en ton cœur
    D'un battement fugace tu tente d'échapper à ton prédateur.

    Et je le voyais moi, battre des ailes mon papillon
    Et je l'entendait moi, appeler mon nom.
    Il essayait de survivre, se débattait
    Et son gardien qui le tenait, jubilait.

    Je les entendait moi, ces cris de détresse qu'il poussait
    J'était loin, je fessait tout ce que je pouvait
    Mais lorsque que j'ai voulu le libérer,
    Il s'est simplement désintégré.

    Ces cendres aux méandres de la Terre,
    A bien bas tous ces mystères,
    Qu'alors que je le touchait
    L'animal se désintégrait.

    Juste sous mes doigts. Juste comme ça.
    Et en un souffle déjà il ne restait plus que moi,
    Seule, dans cette grotte de glace.
    Et je sentait sa présence me tenir sur place.

    Lundi 1er Février à 16:59
    Anotcha

    <3

    trop de bauté

    Lundi 1er Février à 18:21
    [étoile de gerfaut]

    Complètement d'accord^^

    Lundi 1er Février à 19:13
    **Aeda

    Merci beaucoup <3




    Vous devez être membre pour poster un message.